Des colons israéliens attaquent et blessent un activiste palestinien et son fils à Hébron

Imad Abu Shamsiyeh

HEBRON (Ma’an) – Un militant palestinien et son fils ont été agressés par un groupe de colons israéliens samedi après-midi à Hébron, une ville du sud de la Cisjordanie occupée. Le militant Imad Abu Shamsiyeh, membre du groupe des défenseurs des droits de l’homme (Defenders of Human Rights group), a déclaré à Ma’an que des colons israéliens avaient attaqué le domicile de sa famille en lançant des pierres, le blessant ainsi que son fils Saleh; Imad a été blessé à la jambe, tandis que Saleh a été légèrement blessé au bras. Abu Shamsiyeh a souligné que les forces israéliennes assuraient alors la sécurité armée des colons israéliens. Il a ajouté que les soldats israéliens l’ont forçé à rester dans sa maison. Abu Shamsiyeh a déclaré qu’une clôture qu’il avait installée autour de son domicile, dans le quartier de Tel Rumeida, dans la vieille ville d’Hébron, a permis d’éviter d’autres blessures parmi les membres de la famille.

Tel Rumeida est depuis longtemps un foyer de tension entre les Palestiniens et les colons israéliens et les militaires, car il se situe à proximité de colonies israéliennes illégales dont les habitants sont notoirement agressifs envers les Palestiniens.
Le quartier est situé dans la zone de la ville désignée H2, une zone occupant l’essentiel de la vieille ville d’Hébron sous le contrôle total de l’armée israélienne, qui est aussi le lieu d’implantation de cinq colonies israéliennes illégales qui s’étendent continuellement dans les quartiers palestiniens environnants.
La zone H2 contrôlée par Israël abrite 30 000 Palestiniens et environ 800 colons israéliens qui vivent sous la protection des forces israéliennes.
Les résidents palestiniens de la vieille ville sont quotidiennement confrontés à une importante présence militaire israélienne, avec au moins 20 points de contrôle installés aux entrées de nombreuses rues, ainsi qu’à l’entrée de la mosquée Ibrahimi elle-même.
Pendant ce temps, les colons israéliens se déplacent librement dans la rue, conduisent des voitures et portent des mitraillettes.
03 novembre 2018
Publié par
AFPS - Comité rennais
9-11 rue de Flandres
35000 - Rennes
02 23 30 26 93